10 Célébrités Qui Souffrent de Maladies Graves

NOV 10, 2016 AT 04:57 AM |
By

Gregg Allman - Hépatite C

Photo Credit: Getty Images

Allman a été diagnostiqué d’une hépatite C en 1999. Il pense avoir contracté la maladie en se faisant tatouer quand il avait une vingtaine d’années. Le rocker a été diagnostiqué après avoir souffert pendant des années de fatigue chronique, l'un des symptômes très subtils de l'hépatite C, une maladie « silencieuse » qui détériore lentement le foie et peut éventuellement conduire à une cirrhose ou une fibrose hépatique.

 

Allman a subi une transplantation du foie en 2010, après l’échec de la thérapie médicamenteuse qui n’a pu arrêter la progression de la maladie. Il s'est bien rétabli et est devenu depuis un porte-parole de Tune to Hep C, une organisation de sensibilisation à l'hépatite C chronique qui touche actuellement 3,2 millions d'Américains. 

George Clooney – Douleurs chroniques

Photo Credit: Getty Images

Clooney affirme parfois qu'il ne peut pas dormir la nuit en raison de douleurs chroniques graves, causées par un accident en 2005 lors du tournage de Syriana. L'accident lui a causé une fracture de la colonne vertébrale et une fuite chronique de liquide céphalorachidien.

 

Clooney a déclaré avoir pris au fil des ans un grand nombre de médecine fortement addictifs. Il confie que si la douleur est maintenant supportable, elle ne disparaîtra jamais complètement. 

Michael Phelps – TDAH

Photo Credit: Getty Images

Malgré un trouble d'hyperactivité avec déficit de l'attention, Phelps est devenu une superstar olympique en or. Le nageur a reçu un diagnostic de TDAH à l'âge de 9 ans. Il a ensuite commencé à prendre des stimulants, le type de médicament généralement utilisé pour gérer le trouble, et a appris à moduler son comportement afin de rester concentré dans et hors de la piscine.

 

Certains experts affirment que le sport est excellent pour aider une personne atteinte de TDAH à rester mentalement équilibrée. Phelps a également recours à la thérapie comportementale cognitive pour faire face à la maladie. Environ 4 pourcent de la population des États-Unis pourrait souffrir de TDAH.